« L'affaire Ban Ki-moon » : cette polémique qui enflamme la Corée du Sud

Ban Ki-moon au cœur d'un scandale sans précédent

Nouvelles révélations dans l'affaire Ban. Alors que depuis juin 2019 chaque rebondissement fait la Une des journaux coréens c'est désormais la presse internationale qui s'empare de la polémique déclenchée par l'ancien Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon. Retour sur un scandale planétaire.

Correctif 27/06/2019 : Il semblerait que cette rumeur soit infondée. (en savoir plus)

Ban Ki-moon : comment en est-on arrivé là ?

Des premières rumeurs, suivies des premiers démentis, de scoops, de témoignages, de menaces de procès en diffamation, chaque jour qui passe apporte son lot de révélations sur le scandale entourant l'homme politique coréen de 75 ans, qu'il convient désormais d'appeler l'affaire Ban.

La polémique déchaîne, divise, déchire. Intellectuels, hommes politiques et célébrités de tout poil y vont de leur commentaire sur cette affaire devenue sujet quasi-incontournable en Corée du Sud, où désormais deux fronts s'opposent, les pro-Ki-moon et les anti-Ki-moon.

De quoi l'affaire Ban est-elle le nom ?

La journée de mercredi (26 juin) fut particulièrement chargée après la fuite dans la presse de propos qu'aurait tenu le chef de l'État : « Je ne partage pas la polémique et je la regrette » aurait-il précisé en marge d'un déplacement, « mais au-delà de cela, ramenons les choses à ce qu'elles sont ».

Des mots forts qui résument à eux seuls l'ambiance électrique dans laquelle se trouve le pays et le rôle majeur joué par la presse et l'opinion publique. Au moment même où des manifestants hostiles à l'homme politique controversé font face à ses soutiens, en présence d'un très important dispositif policier, certains n'hésitant pas à exiger purement et simplement l'interdiction de Ban Ki-moon.

Ban Ki-moon : Faut-il en parler ? Comment en parler ?

En attendant, les médias du monde entier se sont transformés en champ de bataille géant où les Banards (les partisans de l'homme politique, NDLR) sont accusés par les Anti-Banards (leurs plus farouches opposants, NDLR) de favoriser une banisation des esprits, non sans rappeler les heures les plus sombres de notre histoire.

Affaire à suivre!

© 2019 MédiaMass via AMP™ Tous droits réservés. Reproduction interdite (même avec autorisation).

Ban Ki-moon dans l'actualité

 

page served in 0.041s (1,3)