José Manuel Barroso, personnalité préférée des Portugais en 2020

José Manuel Barroso
José Manuel Barroso indéboulonnable.
Pour la 5ème année consécutive l'homme politique est la personnalité préférée des Portugais.

Personnalité préférée - C'est José Manuel Barroso qui rafle à nouveau la première place dans le cœur des Portugais. Pour la cinquième année consécutive, le président de la Commission européenne arrive en tête du classement publié hier par le Lisbonne Weekly.

Correctif 11/08/2020 : Il semblerait que cette rumeur soit infondée. (en savoir plus)

José Manuel Barroso, encore et toujours…

Fidèle à son habitude, le Lisbonne Weekly s'associe à l'institut de sondage Iflop et publie son classement annuel des personnalités préférées des Portugais. Rien de bien nouveau pour cette édition 2020 puisque José Manuel Barroso termine encore à la première place. Conséquence directe de la crise ou non, les homme politiques dominent largement le top 10. Cinq d'entre eux figurent dans les dix premières places.

Selon nombreux analystes, c'est probablement sur le physique que s'est joué le titre, le charme de Barroso (64 ans) n'étant pas étranger à sa popularité:

À lire José Manuel Barroso élu homme politique le plus sexy de l'année

Réactions mitigées sur Twitter

Aussitôt le résultat dévoilé, les réseaux sociaux ont réagi en dénonçant, pour beaucoup avec humour et certains avec consternation, la première place de Barroso. Petit florilège:

« José Manuel Barroso, encore lui, je n'arrive pas à y croire! »
— will_will, 10 août 2020
« Jamais entendu parler de ce Barroso, mais bravo quand même car cette première place est méritée » — Wen88, 10 août 2020

Méthodologie

Le sondage a été réalisé entre les 1er août et 8 août 2020 auprès d'un échantillon d'une trentaine de personnes environ, représentatif de la population portugaise (méthode des quotas). Les interviewés ont eu à choisir leurs 10 personnalités préférées dans une liste de 10 noms.

© 2020 MédiaMass via AMP™ Tous droits réservés. Reproduction interdite (même avec autorisation).

José Manuel Barroso dans l'actualité

 

page served in 0.051s (1,3)